MEIMUNA

28 sept. 2016


Cyrielle Formaz - Meimuna 
C'était le jeudi 25 août au Balcon du Ciel à Nax, dans le canton du Valais, en Suisse. La petite Meimuna nous présentait son trésor pour la toute première fois. Je connaissais déjà sa jolie voix, car elle est la chanteuse du groupe Macaô qui a eu la chance cette année de faire rêver la scène du Parc Vernex au Montreux Jazz Festival.

Si vous avez l'occasion d'assister à un concert pas loin de chez vous, n'hésitez pas ! J'ai été totalement envoutée lors de la présentation de son projet au balcon du ciel et je vous garantis que vous passerez un moment unique. La date de ses concerts sont transmises sur sa page Facebook ! Ici : Meimuna ! Meimuna c'est mon gros coup de coeur, elle est tout simplement magique.


J'ai eu l'occasion de poser quelques petites questions à Cyrielle et elle a été tout de suite d'accord d'y répondre :

Interview :


Meimuna c'est ton nouveau projet, ton bébé, tes secrets que tu nous livres maintenant en chanson. Qu'est-ce que ça te fait de pouvoir dire ce que tu veux et comme tu veux, de pouvoir faire les choses à ta façon ?


C’est vrai qu’en lançant ce nouveau projet, j’avais envie de faire quelque chose qui me ressemble à 100%. Le fait de démarrer un nouveau projet, en plus en « solo », est à la fois extraordinaire, parce que je ressens une liberté folle : je ne dois rien à personne et je peux écrire et composer absolument ce que je veux, mais c’est aussi un peu stressant, parce que ce qui me constitue est en constant changement : mes envies, mes attentes, etc… Du coup, c’est un peu effrayant de se dire qu’il faut choisir un chemin déterminé qui reflète exactement la personne que je suis… 


On ressent que ce que tu chantes, c'est du vécu, et tu as la capacité de nous dire tout ça sans flancher, ce n'est pas trop dur ?


Ce n’est pas toujours facile, il y a des textes qui sont très personnels, et souvent basés sur du vécu. Parfois, une part des chansons peut ne pas être parfaitement bien saisie par le public, et a surtout du sens pour moi. Faire des chansons et être capable de les présenter devant un audimat, c’est un genre de thérapie. Même si les gens ne comprennent pas toujours tout du premier abord, ça fait du bien de réussir à mettre des mots sur ce qu’on ressent, sur ce qu’on vit. Je crois que c’est d’ailleurs surtout pour cette raison que je fais des chansons. Parce que ça me fait du bien, et que parfois même, ça fait du bien aux autres, quand ils se reconnaissent dans certaines situations, ou quand ils trouvent cela simplement beau… 


Qu'est-ce que tu nous réserves pour les prochains mois ? Tu as la date pour l'Olympia ? (clin d'oeil)


Je ne suis pas sûre que l’Olympia serait le climat idéal pour un concert de Meimuna ! Dans l’idéal, je recherche surtout des concerts dans des lieux intimistes, atypiques comme j’ai pu le faire au Balcon du Ciel à Nax, des lieux dans lesquels il se passe un truc en plus, dans lesquels l’environnement joue également un rôle. Pour l’instant, je me concentre sur la tournure que j’aimerais faire prendre au projet, à la réalisation de clips, et à l’enregistrement de chansons :)


(son dernier clip réalisé par elle-même)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire