ROBERT DOWNEY JR

17 janv. 2017

#5. Kiss kiss bang bang

Harry Lockhart, voleur en fuite, se retrouve accidentellement au beau milieu d'un casting de polar Hollywoodien. Afin de préparer au mieux son rôle, il fait équipe avec un détective privé sans foi ni loi et une comédienne en herbe. Ils finiront par se retrouver impliqués dans une réelle et mystérieuse affaire de meurtre.
(Source : AlloCiné)



Mon Avis

Depuis le temps que j'avais envie de le voir ! Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ris autant devant un film ! A mon avis il est tout à fait impensable de le regarder en français, il faut absolument le voir dans sa version originale, ainsi les gags ne perdent pas tous leurs sens. C'est une très bonne distraction, et l'histoire est assez originale. Il a été réalisé 4ans avant le premier Sherlock Holmes et j'ai ressenti que Robert Downey Jr s'est légèrement inspiré de ce rôle pour interpréter le Sherlock ironique qui lui va si bien.




#4. Fur

New York, fin des années 50. Diane Arbus est l'assistante de son mari, un photographe de mode réputé. Issue d'une riche famille, elle se sent de plus en plus mal à l'aise dans un monde de convenances rigides où seules les apparences comptent. Un soir, elle remarque des déménageurs qui livrent des meubles et des objets étranges dans l'appartement du dessus. Lorsqu'elle aperçoit son voisin, le mystère s'épaissit encore : enveloppé d'un long manteau, il porte un chapeau et dissimule son visage derrière un masque. Seuls ses yeux sont visibles, et le regard que Diane croise ne fait que la fasciner un peu plus... Irrésistiblement attirée, Diane finit par monter chez l'homme avec un appareil photo. Sa rencontre avec Lionel va l'entraîner dans une incroyable aventure à la découverte d'univers mystérieux, dans une relation intime qui va transformer sa vie et son art pour toujours...

(Source : AlloCiné)




Mon Avis

Fur c'est un de mes nombreux films favoris, bien que Nicole Kidman fasse partie du casting. C'est une très belle histoire. C'est la représentation du portrait imaginaire d'une photographe célèbre qui s'appelle Diane Arbus. C'est un film entre la biographie et l'histoire de conte de fées. Les décors et la musique sont parfait pour nous faire sombrer dans cet univers particulier.




#3. Zodiac

Zodiac, l'insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l'Eventreur de l'Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s'attribua une trentaine d'assassinats, mais fit bien d'autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain. Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n'avait ni l'expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l'enquête, il n'avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l'Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n'en deviendrait pas moins l'affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d'efforts et deux ouvrages d'une vertigineuse précision...
(Source : AlloCiné)



Mon Avis

Un excellent thriller comme on en voit rarement. Basé en plus sur une histoire vraie, bien que la fin soit légèrement romancée. Robert Downey Jr tient ici un second rôle, c'est vrai. Mais il joue dedans, et c'est un très bon film.  Il n'y a pas vraiment de performance d'acteur incroyable a noter pour ce film. C'est surtout de l'analyse de situation. 




#2. Chaplin

J'ai déjà tout dis sur mon TOP5 des histoires vraies




#1. Sherlock Holmes

Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes... Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l'intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l'observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable... Mais une menace sans précédent plane aujourd'hui sur Londres - et c'est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l'ennui et la mélancolie. Après qu'une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l'approche de son éxécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu'il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances. La panique s'empare de la ville après l'apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes...

(Source : AlloCiné)

Mon Avis

C'est comme lorsqu'on dit que Johnny Depp est fait pour Jack Sparrow. On pourrait dire que Robert est né pour interpréter le Sherlock d'antan. Tout le monde a vu et revu ce film. Alors je ne pense pas que c'est nécessaire de sortir tous mes arguments bétons. 

#Bonus1. Le Soliste


Steve Lopez est dans une impasse. Le journal pour lequel il travaille est en pleine crise, son mariage est un échec, et le temps où il aimait son métier de journaliste est bien loin. Et puis un jour, dans la rue, il entend de la musique. Un étrange vagabond, Nathaniel Ayers, joue de toute son âme, et même si son violon n'a que deux cordes, une émotion unique surgit. Pour Steve, l'étonnant violoniste est d'abord un bon sujet pour sa chronique, et il va peu à peu percevoir tout le mystère qui entoure ce personnage. Le journaliste décide de sortir Ayers de la rue et de le rendre au monde de la musique. Alors qu'il s'acharne à sauver la vie de ce sans-abri hors norme, Steve Lopez se rend peu à peu compte que c'est finalement Ayers qui, à travers sa passion dévorante, son obstination à rester libre et ses tentatives courageuses pour nouer des liens avec les autres, va profondément le changer...

(Source : AlloCiné)



Mon Avis

Ça faisait bien longtemps qu'un film ne m'avait pas autant émue. En ce moment, avec le froid qu'il fait dehors en Suisse, je pense souvent aux personnes sans abris. Et on n'imagine pas toujours tout ce qui se passe dans la vie d'un sdf. Avant de se retrouver dans la rue, la personne avait peut-être une vie comme la nôtre. Le rôle de Robert Downey Jr dans ce film n'est que second. Mais il a un rôle capital. Jamie Fox m'a beaucoup surprise dans cette prestation ! Lui qui a d'habitude le rôle du héros musclé. Je vous le conseille vivement ! C'est un très beau film. Et si comme moi vous aimez la musique classique, le violoncelle et le violon, vous allez d'autant plus adorer.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire