SEEDS FOR LIFE

12 avr. 2016

Le Lin


Les Egyptiens l'utilisaient déjà il y a 10'000ans !



C’est bon pour quoi ? C'est une graine dite "d'hydratation". Le Lin participe à la conservation de la membrane cellulaire, au bon fonctionnement du système cardiovasculaire, cérébral, inflammatoire et hormonal.


On la consomme comment ? Vous pouvez la doré avec vos viandes blanches ou vos légumes, comme le sésame. Ou en mettre une ou deux cuillère à café dans votre biercher le matin au petit-déjeuner. Avec un peu d'imagination, on pourrait la moudre et former une petite pâte à incorporer dans votre pâte à gâteau. Attention à la consommer rapidement, la graine de lin s’abîme vite.





Le Sésame


Les archéologues ont découvert qu'on extrayait déjà de l'huile de sésame depuis plus de 30'000 ans en Turquie !

C’est bon pour quoi ? Comme le lin, la graine de sésame est riche en acides gras essentiels, en fer, en protéines et en antioxydants.


On la consomme comment ? Le fer contenu dans la graine est assimilable avec de la vitamine C, à consommer par exemple avec une orange. Dans des pâtisseries orientales, une salade, sur un poisson ou sur une viande blanche, on peut saupoudrer l’équivalent d’une cuillère à soupe. 


La graine de Tournesol




Merci les Espagnols ! Ce sont eux qui l'ont importée en Europe au XVIème siècle. 

C’est bon pour quoi ?  Pour le métabolisme digestif et contre les allergies, grâce au manganèse, l’oligo-élément qu’elle contient. Bourrée de vitamine E dont les propriétés anti-oxydantes protègent les membranes cellulaires de la peau, la graine de tournesol prévient les signes de l’âge.


On la consomme comment ? Pour augmenter ses apports en vitamines, on la grille ! On peut aussi la rajouter dans des salades, de fruits ou salées, des pâtisseries, dans un bol de muesli le matin ou même la moudre dans une pâte à gâteau ou à crêpes. Ainsi moulue, la graine de tournesol peut aussi remplacer les pignons, trop gras, dans le pistou par exemple. Attention à ne pas l’utiliser en cas de calculs rénaux.


Le Chia


Utilisée dès 3500 avant JC, la graine de chia est originaire d’Amérique Centrale. Chia signifiant « force » en maya, elle constituait la base de l’alimentation des Aztèques et des Mayas, qui l’utilisaient notamment pour booster leur énergie pendant la marche.

C’est bon pour quoi ? La graine de chia réduit le mauvais cholestérol et améliore le traitement du diabète. Elle favorise le transit et empêche l’irritation de la muqueuse intestinale.

On la consomme comment ? On peut la moudre et la saupoudrer dans nos pâtes à gâteaux ou à tarte. Trempées trente minutes dans l’eau, les graines forment un mucilage, une matière légèrement grumeleuse qui aura un effet lubrifiant pour le transit. C'est une graine qui se modernise depuis peu et ne demande qu'à agrandir sa popularité !

Le Pavot


« Plante de joie ». C’est ce qui qualifiait le pavot sur une tablette sumérienne retrouvée, datant de plus de 4000 ans. Plutôt connu aujourd’hui pour en extraire des drogues (l’opium et plus tard l’héroïne), l’usage du pavot pour aromatiser le pain ne daterait que du IIe siècle.

C’est bon pour quoi ? Bourré de vitamines B1, le pavot participe au bon fonctionnement du système nerveux. Sa graine est aussi riche en bons gras. Produisant la morphine et la codéine, elle a des vertus apaisantes. Très utilisée en Europe centrale, elle permettrait de lutter contre le froid.

On la consomme comment ? À saupoudrer partout ! Sur des fromages à pâte dure, des biscuits ou du pain. On ajoute aussi les graines à notre purée, nos pâtes alimentaires. Moulues, elles ont un pouvoir épaississant.  


Le Pignon




Le pignon de pin fait partie de notre alimentation depuis des millénaires.

C’est bon pour quoi ? Riche en acides gras, le pignon de pin est un fruit très calorique, mais aussi gorgé de vitamines et minéraux. À consommer avec parcimonie, pour profiter de ses vertus.


 On la consomme comment ? Moi ce que je préfère c'est la doré à la poêle et en mettre dans ma salade verte. Mais là aussi, dépend de votre imagination ? Pourquoi ne pas la mixer avec des noisettes pour en mettre dans une verrine de fruits ? On le mixe aussi avec du basilic et de l'huile d'olive pour faire du pesto maison.




Toutes ces graines, aussi fabuleuses soient-elles, sont à consommer avec modération. Jamais tous les jours, mais de temps en temps, en les alternant.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire